Entre le Tsunami en 2005, les manifestations anti-français le jour de mon départ pour Shanghai il y a 2 semaines et maintenant un séisme qui a fait au moins 10 000 morts le jour du retour... Mes déplacements en Asie sont liés à une actualité exceptionnelle et tragique. A chaque fois, un sentiment d'impuissance et de tristesse m'envahit.

Finalement je suis content de reprendre le boulot demain. Le code n'a jamais tué aussi cruellement.