Difficile d'éviter la Chine dans la presse estivale. Je note donc au passage quelques reportages intéressants notamment le hors-série de Courrier international où les défis écologiques et sanitaires sont collossaux. Moins préoccupant (quoiqu'en tant qu'aspirant expatrié c'est pas une si bonne nouvelle) l'occidentalisation rapide des universités parue dans l'express. Lire tout ça m'a laissé l'impression de plus en plus marquée que la Chine ne s'éveille pas, elle explose.