Le Blog de Nicolas Pontoizeau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 15 mai 2005

Singapour, haut et court

Li JiangGan m'a envoyé 2 liens récemment :

  1. Amnesty international qui dénonce les lois de cet Etat parmis les plus strictes au monde
  2. La pendaison d'un pere de famille qui transportait 1Kg de canabis

Bon je pars demain et je me dis que j'ai peut-être eu de la chance. J'ai traversé la frontière une bonne trentaine de fois et il ne m'est rien arrivé. Gare à votre à sac à l'aéroport, la grâce n'est pas à la mode ici.

If I could find (MS)words

Encore une news vue chez Maxime sur cette incroyable bavure de l'armée américaine en Irack. Comme d'habitude avec le web, on ne sait jamais trop si c'est du lard ou du cochon. Ce que je retiens malgré tout à titre personnel c'est que MSWords n'est définitivement pas un logiciel auquel je confierai mes rapports ni mon curriculum vitæ.

samedi 14 mai 2005

Retour aux futilités du monde civilisé

Juste un petit billet pour dire que tout s'est bien passé au Laos mise à part le fait qu'on (Peter et moi) a attrapé une intoxication alimentaire les deux derniers jours en Thaïlande. On a mangé des herbes et des feuilles au fin fond de la jungle et il a fallu que des fruits de mer dans un restaurant thaïlandais qui semblait « chic » au vu de ses clients, nous rendent malades. J'espère en dire plus long et mettre mes photos sur ce voyage qui fut, de loin, le plus bouleversant d'authenticité. Cela ne veut pas dire grand chose mais je n'arrive pas encore à trouver les mots justes pour décrire l'impression que m'a laissé ce pays.

Je ne peux m'empêcher d'avoir une pointe de nostalgie à chaque fois que j'évoque le Laos maintenant. Pour me consoler, il me reste les vcds karaoké que j'ai ramenés. C'est plutôt chantant, calme mais pas aussi mélancolique que le jazz. Cela met de bonne humeur et c'est super comme fond sonore. Pour ce qui est de la qualité de l'enregistrement, c'est très artisanal. Sur le lot de 6 pourtant testés avant achat, il n'y en a qu'un de vraiment potable et que je passe en boucle.

Pour l'instant je termine les préparatifs. J'ai du mal à croire que cette année se termine déjà et que j'ai accumulé autant de trucs dans ma minuscule chambre.

Au 17 mai.

mercredi 4 mai 2005

A surveiller...

Maxime est tombé sur cet article. On verra ce qu'en pense la justice. Ce qui me chiffone ce sont quand même les moyens extra-ordinaires dont elle dispose : six ordinateurs. C'est vraiment pas banal surtout pour une chinoise. Elle n'est certainement que le prolongement d'une organisation plus sérieuse. Espérons qu'on aura le courage d'aller jusqu'au fond du problème.

Escapade en Thaïlande et au Laos

Dans quelques heures je décolle pour Bangkok avec de Peter Engel (mon compagnon de virée habituel maintenant). Le vol 5011 nous fera arriver le 6 mai à 12:15 à Bangkok. Le retour s'effectuera toujours via AirAsia par le vol 5014 au départ de Bangkok à 16:45 et arrivant à Singapour à 20:05 le 13 mai.

On improvisera sur place. On fera un court passage au Laos. On y entrera par Huay Xai. On va surement passer à Luang Prabang et à Nam (région centrale du Laos). C'est Arnault qui m'a conseillé le coin, il y a les grottes de Tham Lot Kong Lo qui valent le coup d'œil paraît-il. Le Laos n'a pas les infrastructures de la Malaisie ou de la Thaïlande. On sait quand on y entre mais pas trop quand en sortira. J'espère qu'on pourra passer voir ses grottes quand même.

A la semaine prochaine,

mardi 3 mai 2005

Les perles du web

J'ai envoyé un mail à cette personne en l'informant que ce qu'elle marquait était risible. Cette annonce est passée sur le forum des expatriés en Chine je cite :

Envoyé le : 09/02/2005 15:42:48 par julien Bonjour,

je vais bientot être diplomé et je suis un amoureux de la Chine. c'est pourquoi je recherche un VIE pour une periode de 12 à 24 mois, pouvant débuter en Novembre 2005, dans le domaine de la finance d'entreprise. Idéalement audit ou controle de gestion.

Des informations sur mon cursus et mon experience sont à votre disposition ci-dessous. Je reste à votre entière disposition pour toutes précisions.

- Diplomé Ecole de commerce bac +5, filière Finance/Audit, - Titulaire d'un Master in international Business,

- Anglais courant, 9 mois passées aux USA, - Allemand bon niveau (WIDAF, 720 points) - Chinois, niveau moyen, cours intensif cette année.

- 2 stages réalisés en Audit et conseil de gestion aux PME-PMI,

- Et surtout, extremement motivé par une expèrience en Chine (déja trois voyages au pays du soleil levant).

J'aime bien le niveau "moyen" pour chinois après un an de cours qui ne sortent de je ne sais où... Quand on voit le mal qu'ont les français à apprendre l'anglais après des cours démarrés dès la 6ème faut pas exagérer quand même. Le chinois demande bien plus d'effort que l'anglais, un an ça me paraît plutôt léger. Le clou de l'argumentaire c'est quand il veut épater la galerie en mentionnant ces trois voyages au pays du soleil levant. Je ne sais pas où il a appris le chinois mais quand même la Chine c'est l'Empire du milieu et pas ça n'a rien à voir avec le Japon. S'il maîtrisait un tant soit peu les caractères, celà lui sauterait aux yeux : 中国 (Zhōngguó) et 日本国 (Rìběnguó qui se dit nihongo en japonais). Un ingénieur qui répond à un commercial... Je suis peut être trop pragmatique après tout. Bon allez j'arrête de le casser, hormis l'impolitesse de ne pas répondre à mon mail il ne m'a rien fait. Au contraire, il m'a bien fait rire et continue par sa complaisance.

Singapour n'est pas en reste... Ici ce ne sont pas les blogs de Me Eolas ou de Veuve Tarquine qui défraient la chronique. Trop profond voire subersif, les médias locaux préfèrent mettre en avant les trucs légers parfumés à l'eau de rose. Je pense que Xiaxue est un bon exemple de ce qu'est un blog made in Singapore. Délicieuse asiatique tendance SPG (Singapore Party Girl comme on les appelle) qui s'occupe principalement de son vernis à ongle et de ses problèmes de cœur. Spécial bémol, ses photos sont craquantes.

La France qui gagne

J'ai un peu parcouru les actualités et j'ai vu que ça bouge pas mal en France notamment à propos du référendum pour la TCE. Outre les affiches débiles de l'udf, les socialistes ne s'illustrent guerre en leur répondant par un non aussi pauvrement argumenté. Je me demande s'il existe encore des français qui prennent ce référendum au sérieux. Pendant ce temps, notre premier ministre signe des contrats avec Pékin et est en train de faire des pieds et des mains pour lever l'embargo européen sur la vente d'armes envers la Chine dont les intentions belligérantes sont de plus en plus évidentes. <phrase mode="paranoïaque">NTU est située à coté d'une base militaire et les exercices aériens m'ont l'air plus fréquents</phrase>. De son coté, notre Président, guidé par un profond élan de « justice économique », crie au scandale des textiles chinois qui inondent le monde. Que de cacophonie à la fois interne et externe et j'oublie probablement quelques grèves au passage ; mois de mai oblige...

Bah je me fais sûrement des idées, la France va bien, la recherche en particulier. L'INRIA a conclu un mirobolant accord de 10 millions d'euros avec le géant Micro$oft. Oui Micro$oft... tout de suite je suis soulagé. Bon j'arrête j'en ai assez lu pour aujourd'hui.

lundi 2 mai 2005

Silence, examination in progress!

En rangeant ma chambre pour préparer mes bagages (oui le 16 mai va vite arriver) je suis tombé sur un vieux tract que voici :

Pour résumer, ce bout de papier informe les étudiants que «pendant les examens» les cantines, la bibliothèque et les salles de travail sont ouvertes plus tard qu'à l'à l'accoutumée. Jusque là, rien de très anodin sauf que (et je l'ai souligné en rouge) la date d'entrée en vigueur des nouveaux horaires est le «14 March» soit un mois avant la date des premiers examens. De plus, les salles restent ouvertes jusqu'à «3 am». Les examens ici sont pris très au sérieux. En effet, la majorité des étudiants sont sous bourse d'étude et les résultats dans chacune des matières servent de base pour la négociation du futur emploi et salaire.

J'ouvre une parenthèse. Pour avoir passé des entretiens d'embauche avec quelques entreprises locales qui faisaient du linux, je peux dire que les recruteurs sont très exigeants sur les compétences techniques. Il faut maîtriser sur le bout des doigts. Généralement on a en face un voire deux ingénieurs qui posent des questions très pointues. Pour réussir, on ne peut pas se dispenser d'une préparation approfondie. Je l'ai un peu appris à mes dépends. Tout ceci pour un salaire à peine plus important que le SMIC, une couverture sociale moyenne, une retraite minimale et je ne parle pas des 35 heures... Pas étonnant qu'on ait très peu d'entreprise qui viennent s'installer en France quand on voit le marché du travail en Asie.

Singapour mise énormément sur l'éducation et finance la scolarité de nombreux élèves. En échange, les étudiants doivent travailler pour une entreprise locale pour une durée de 3 ou 6 ans (ça dépend du montant de la bourse). Ce système qui ressemble un peu à ce que l'on a en France avec l'école Polytechnique est largement appliqué ici. Il assure à Singapour une ressource très convoitée à pas cher : des gens intelligents et très qualifiés. Je ne suis pas économiste mais je suis certain que ce système contribue pour beaucoup à la prospérité de l'Etat qui à la base n'est qu'un vulgaire cailloux sans ressource naturelle.

Bref, tout le monde ici cherche à avoir les « first class honours » qui signifie un bon job et un salaire initial au moins 30% supérieur (un graduate student démarre à 1300 € à Singapour). En plus, l'université fait des ponts en or aux meilleurs qui veulent poursuivre pour un Master ou un PhD. Autant vous dire tout de suite que les étudiants bachotent comme des dingues. J'ai l'impression d'être revenu en prépa : les bibliothèques sont pleines à craquer, les cantines sont pleines d'étudiants qui mangent et étudient en même temps... J'ai quelques anecdotes assez surprenantes : quelques amis indiens pendant les révisions du premier semestre s'étaient installés dans une salle de TD plusieurs semaines avec leur sac de couchage pour réviser du soir au matin. Ils étudient jusqu'à l'épuisement, vous avez presque mauvaise conscience de les voir travailler comme ça. Et quand il n'ont plus le temps de réviser, ils prient ; en particulier les chinois d'Indonésie qui sont très fervents et font des cercles de prière avant de rentrer dans la salle. C'est vraiment impressionnant la manière avec laquelle ils s'auto-suggestionnent en groupe. Je ne sais plus où j'avais lu ça mais c'est du stakhanovisme religieux.

Personnellement je n'ai pas trop changé mes méthodes de travail. J'ai même l'impression d'avoir été moins efficace car il fait quand même 35° en ce moment et un temps magnifique. Je croise les doigts pour mes matières car j'ai pas été très motivé pour apprendre les bouquins mot à mot. J'ai vraiment le sentiment d'avoir gâché mon temps à ingurgiter des trucs inutiles professionnellement parlant. Il me reste encore le chinois niveau 2 à passer mais je ne me fais pas d'illusion. Je crois que je suis le seul exchange student assez fou pour passer l'examen ce semestre. Les quelques autres ont abandonné en cours. Bref, je vais me mesurer avec des singapouriens qui en général parlent déjà mandarin entre eux et n'ont qu'à apprendre les caractères. On verra bien mais je suis déçu car j'ai pas travaillé le chinois comme j'aurais voulu ce semestre, c'est mon plus grand regret... Heureusement, je pars jeudi pour la Thaïlande pour une semaine. Je vais pouvoir me remettre de toutes ces émotions.