Le Blog de Nicolas Pontoizeau

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 avril 2005

Quand unicode s'invite chez les artistes

Sur le blog de David A Madore on peut y découvrir 2 sites fantastiques :

Il paraît que l'on peut imprimer la carte en grandeur nature. J'ai envoyé un mail à l'auteur, j'attends sa réponse avec impatience. Avoir tous les caractères chinois sur un poster ça ne se refuse pas!

dimanche 10 avril 2005

Après le Saint Père et Rainier le Père, c'est le père du micro-ordinateur qui nous quitte

Sale temps pour les patriarches de tous bords, c'est au tour d'André Truong Trong Thi de décéder le premier avril de cette année. J'imagine que ce dernier nom n'évoque rien à mes chers lecteurs hormis quelques efreiens. Hum les efreiens et encore, j'ai de sérieux doutes vu la manière dont l'EFREI fait la promotion de ses anciens élèves.

Faute de tableau d'honneur, voici comment j'ai découvert M Truong. Il y a bientot 5 ans, j'étais sur les bancs de l'EFREI pour mon tout premier cours d'informatique et (regretté) M Beautier nous faisait cette initiation. Il n'avait pas insisté sur l'historique mais le seul nom qu'il avait marqué au tableau était : «A Truong inventeur du Micral en 1973, promotion EFREI 59!» - apogée euphorique dans l'amphi que seul M Beautier savait susciter. Sous un sourire non dissimulé, il nous a alors fait part de la chance et du prestige d'appartenir à la même institution que ce grand homme.

Revenons à notre homme justement. L'outil qu'il a développé conjointement avec François Grenelle et Philippe Kahn (fondateur de Borland) était révolutionnaire. De plus, les évolutions technologiques furent si rapides dans le domaine que la notoriété de M Truong est restée quasiment confidentielle.

Mais qu'a inventé M Truong? Difficile d'y voir clair en effet car la paternité du micro-ordinateur est très disputée. Elle est notamment revendiquée pas plusieurs constructeurs dont les prestigieux Intel IBM Mits et Apple. Impossible d'admettre pour eux que des ingénieurs (qui plus est français) avec des moyens proches de l'amateurisme aient pu leur voler la vedette. Et pourtant, dès 1973 c'est leur société R2E qui commercialise le premier ordinateur «prêt à l'emploi» sous le nom de Micral N. Jusqu'à lors, les ordinateurs se montaient en kit et les composants été hors de prix pour une administration ou un particulier. Viendront bien plus tard Altair (en 75), Apple II (en 77, l'Apple I n'ayant étant qu'une machine «artisanale» vendu à l'unité) puis le PC (en 81) qui reprendront le concept à chaque fois.

On a beau être génial sur le plan technique, si l'on est pas businessman dans l'âme personne ne vous prend au sérieux. Tout le monde connaît Bill Gates (qui n'a rien inventé) mais pratiquement personne n'a entendu parler d'André Truong. Il est plutôt cruel de constater comme l'histoire semble donner raison à l'EFREI qui vient d'abandonner sa filière électronique au profit du management. Finalement, M Truong aurait peut-être dû déposer le brevet, on se serait souvenu de lui :)

vendredi 8 avril 2005

中文简历 (CV en chinois)

Pour le fun j'ai demandé à ma professeur de chinois de me traduire mon CV, voici le résultat. Il ressort que la présentation ne convient pas. J'attends de trouver de bons exemples de CV en chinois pour retoucher la CSS. Je ferai la version latex une fois que j'aurai une idée plus précise de ce que je veux faire.